Se Former à la permaculture à votre rythme 🎁

Faites le premier pas vers un avenir plus vert avec une formation en permaculture. Explorez 7 modules approfondis, 10 heures de vidéos et 7 cours en PDF, tous conçus par des permaculteurs passionnés pour prix de 247 €. Cultivez vos propres légumes dès 2024 avec la formation de "Permaculture Design"

broyeuse de végétaux en action

Broyeurs de végétaux et branches : utilisation, conseils pour jardin en permaculture

La permaculture, cette approche respectueuse de l’environnement, s’intéresse de près à l’utilisation des ressources naturelles. Parmi ces ressources, les déchets végétaux jouent un rôle clé. Le broyeur de végétaux et de branches se présente alors comme un outil indispensable en permaculture. Mais comment l’utiliser efficacement et en toute sécurité ? Cet article vous guide pas à pas.

🌱 Prochaine récolte : de son utilisation innovante à ses avantages en permaculture. Comment il peut améliorer votre pratique du jardinage écologique.

Quelles sont les raisons d’utiliser un broyeur de végétaux et branches au jardin ?

Vous vous demandez peut-être pourquoi intégrer un broyeur de végétaux dans votre pratique de la permaculture ? La réponse est simple : transformer les déchets en ressources. Un broyeur réduit considérablement le volume de vos déchets végétaux, facilitant ainsi leur compostage. Ce processus transforme vos branches et autres résidus de taille en un précieux compost, nourrissant votre sol et vos plantes. Il est utilisé en couverture végétale pour lutter contre les herbes indésirables, conserver l’humidité et stimuler la vie du sol.

  • Réduction des déchets : diminution du volume de vos déchets végétaux de manière significative.
  • Valorisation : transformation des déchets en compost, mulch, paillis, enrichissant ainsi votre sol.
  • Écologie : réduction de votre impact écologique en évitant le transport et l’élimination des déchets.

Utiliser un broyeur de végétaux, c’est comme recycler le papier pour en faire de nouveaux produits : vous transformez vos déchets de jardin en ressources précieuses pour la terre.

Comment se servir d’un broyeur ? (Vidéo)

Que faire du broyage des branches et des végétaux en permaculture ?

Le broyage des branches et des végétaux s’inscrit dans une démarche de permaculture qui vise à créer un écosystème jardinier autonome et durable. Voici comment vous pouvez utiliser ces matériaux broyés pour enrichir et protéger votre jardin :

  1. Enrichissement du sol : Les branches et les végétaux broyés, une fois décomposés, fournissent des nutriments essentiels au sol. Ce processus naturel d’enrichissement soutient la croissance des plantes en améliorant la fertilité du sol.
  2. Création de BRF (Bois Raméal Fragmenté) : Le BRF, obtenu en broyant de jeunes branches, est particulièrement riche en nutriments. Appliqué sur le sol, il favorise le développement d’un réseau fongique bénéfique, essentiel pour un sol vivant et fertile.
  3. Contrôle naturel des nuisibles : Le paillage ou mulch (couverture végétale) réalisé avec des matériaux broyés peut aider à éloigner certains nuisibles, réduisant ainsi le besoin de pesticides chimiques.
  4. Conservation de l’eau : Utiliser ces déchets comme paillis aide à maintenir l’humidité du sol. Cela est particulièrement utile durant les périodes sèches, diminuant le besoin d’arrosage.
  5. Protection contre l’érosion : Le paillage avec des matériaux broyés protège le sol contre l’érosion, surtout sur les pentes ou dans les zones sujettes au ruissellement.
  6. Réduction des déchets : En broyant et en réutilisant les branches et les végétaux, vous diminuez la quantité de déchets verts à évacuer, contribuant ainsi à un jardinage plus écologique.

Pour maximiser les bienfaits du BRF (Bois Raméal Fragmenté) et du paillage, il est recommandé de les appliquer en couche de 1 à 3 cm sur le sol. Cette pratique est particulièrement efficace de novembre à mars, période durant laquelle le sol bénéficie le plus de cette protection et de cet apport nutritif.

Il est donc tout à fait possible d’utiliser avec modération les déchets de taille de haie ou de petits arbustes mais avec modération. Vous pouvez laisser sécher les végétaux quelques jours ou semaines avant de les broyer.

Ou l’utiliser ? en paillage pour pailler vos allées, massif, ou le potager, mais aussi au compost en ajoutant le broyat au compost pour accélérer la décomposition et enrichir le sol en humus

Quelles sortes de choses peut-on broyer ?

Dans votre jardin, vous rencontrerez divers types de matériaux à broyer. Les branches et brindilles, bien sûr, mais aussi des déchets plus tendres comme les feuilles ou les résidus de fruits et légumes. Il est essentiel de savoir que certains broyeurs ne sont pas adaptés à tous les types de déchets. Par exemple, évitez de broyer des déchets de fruits et légumes dans des modèles non conçus pour cela.

  • Matériaux durs : branches, brindilles, chutes de haies.
  • Matériaux tendres : feuilles, résidus de fruits et légumes.

Comment le choisir ?

Les meilleur modèles

Electrique ou thermique ?

Le choix entre un modèle électrique ou thermique dépend de vos besoins spécifiques. Un broyeur électrique est généralement suffisant pour un petit jardin, tandis qu’un modèle thermique convient mieux aux grands espaces et aux travaux plus importants.

Broyeur végétaux à rotor ou à lames ?

  • Broyeur à disque porte-lames : conseillé pour les petits jardins, il offre un broyat fin mais peut vibrer.
  • Broyeur à rotor : convient aux jardins plus grands, accepte des branches plus épaisses et est plus silencieux. Il écrase les branches contre une lame de compression.
  • Broyeur à turbine : adapté pour les arbres fruitiers et haies denses, il accepte des branches de gros diamètre.

Les précautions d’usage

L’utilisation d’un broyeur nécessite des précautions pour garantir votre sécurité et celle de votre entourage.

  1. Installation : le broyeur doit etre installé sur une surface plane et stable.
  2. Équipement de protection : le port de gants, de lunettes de protection et d’une protection auditive est vivement conseillé !!!
  3. En cas de bourrage : éteindre et débrancher le broyeur avant d’essayer de retirer le bourrage.
  4. Sécurité des enfants : les enfants doivent resté éloignés de la machine en fonctionnement.
  5. Entretien : faire vérifier régulièrement l’état des lames et le bon fonctionnement du moteur par un professionnel local.

Autres outils utilisés en agriculture biologique :

Dans le cycle de la vie du jardin, le broyeur de végétaux joue le rôle d’alchimiste, transformant le vieux en nouveau.

La team Permacultureformation.fr